Histoires de famille

English

Le parcours de la famille Crilley a commencé le 27 juillet 2016.

Sadie, 12 ans, se souvient très bien de cette journée-là. Après avoir souffert de maux de tête incessants, ses parents, Gail et Michael, l’ont amenée à l’urgence de l’hôpital de Saint John, Nouveau-Brunswick, là où elle habite. Son médecin lui a prescrit une IRM, pendant laquelle elle a convulsé. À peine deux heures plus tard, la famille était en route vers Halifax. Sadie a été diagnostiquée d’une tumeur cérébrale.

Le 5 septembre, la famille Crilley a franchi les portes du Manoir Ronald McDonald pour la première fois.

« L’une des choses que j’espérais faire au Manoir était d’échanger avec d’autres personnes qui vivaient des situations semblables, de dire Gail. Nous avions passé un mois et demi au centre hospitalier IWK et cette période avait été haute en émotion. J’avais hâte de côtoyer d’autres personnes parce que parfois, lorsqu’on est seul, on a tendance à réfléchir un peu trop. »

Les Crilley sont restés au Manoir du lundi au vendredi toutes les semaines pendant les traitements de radiothérapie de Sadie. Ils apprécient de nombreuses commodités du Manoir : la proximité de l’hôpital, la cuisine accueillante, les repas préparés sur place et le soulagement des pressions financières.

« Le Manoir Ronald McDonald est un endroit où l’on peut être ensemble et baisser nos gardes un peu, déclare Michael. Nous apprécions le soutien de tout le monde et le personnel, qui se soucie de nous tous, est prêt à nous aider autant qu’il le peut. »

Michael est à même de saisir comment Sadie se sent. Il a combattu un cancer du colon en 2008. Il dit que souvent, il sait ce que Sadie ressent puisqu’il a lui-même vécu une situation similaire.

« J’ai de bonnes journées et de mauvaises journées, mais je choisis de m’attarder aux petites choses de la vie qui me font sourire, » de dire Michael.

L’amour de Sadie pour le dessin et le design l’aide à garder un sourire sur ses lèvres.

Elle a été l’une des rares patientes, au cours des 20 dernières années, qui a demandé à décorer son masque pour sa radiothérapie. Elle emportait le masque au Manoir et le ramenait à l’hôpital ensuite à l’hôpital pour qu’elle puisse le décorer avec des crayons Prismacolor qui avaient été testés chimiquement pour la radiation. Son inspiration : Batman.

Sadie a de grandes ambitions pour l’avenir.

Elle désire poursuivre une carrière en design. Elle est admissible à réaliser un rêve auprès de la Fondation Rêve d’enfants et elle veut se rendre au studio Walt Disney Animations en Californie, où un jour elle espère travailler comme scénariste en images. Elle emportera avec elle ses œuvres pour les montrer pendant sa visite.

« Sadie se porte prodigieusement bien, nous explique sa mère. Elle a toujours été très mature pour son âge. C’est une enfant positive et heureuse. »